Forum de l'Anthologie

Ici on parle de tout et de rien. Culture, musique, arts, littérature, actualitées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 The Beatles Sgt Pepper's lonely hearts club band. Chronique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nemo
Gardien du Savoir
Gardien du Savoir
avatar

Nombre de messages : 1736
Localisation : In Pepperland.
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: The Beatles Sgt Pepper's lonely hearts club band. Chronique   Sam 25 Mar à 16:38

The Beatles
Sgt Pepper’s lonely hearts club band.

1967. Il y a quelques semaines a peine les Beatles prenaient la décision de stopper les tournées. Marre de la Beatles mania et des fans hurlant qui ne viennent que pour les voir et pas pour les écouter puisque de tout façon on ne les entend pas ! Les amplis Vox, 100 Watts sont incapables de lutter face aux décibels des cris de la foule. Alors trop c’est trop. Ils arrêtent les tournées. Plus de concert …



Mais un beau jour Paul McCartney écoute l’album Pets Sound des Beach Boys, les californiens étaient allés très loin dans la pop avec cette album, le psychédélisme montrait le bout de son nez et ils ont réalisés un travail impressionnant en studio. Mais les Beatles on décidés d’aller plus loin encore. Beaucoup plus loin. Né alors l’idée du concept album, le tout premier de l’histoire du rock ! Les Beatles ne partent plus en tournées ? Alors ils écrivent un album spectacle qui partira en tournée à leur place ! L’idée de Pepper est lancée … Un disque spectacle avec des morceaux impossibles à jouer en concert.



A travers ce disque les Beatles vont réaliser des dizaines d’expérimentations en studio pour obtenir un son jamais entendu avant cela ! C’est l’époque ou le matériel en studio évolue beaucoup et les 4 Beatles, ainsi que George Martin le producteur, vont chercher a fignolé jusqu’au bout les chansons, pour au final obtenir un morceau qui ne pourra jamais être vraiment reproduit en live. Ils vont essayer foules d’instruments de la trompette au peigne avec une feuille !! Le son qui est sur son disque surprend tout le monde à l’époque. Les Beatles viennent d’emmener la musique au-delà des limites connues à l’époque. McCartney principal instigateur de cet album ouvre donc ce show discographique avec l’annonce du spectacle « Sgt pepper’s lonely hearts club band » Sur ce morceau on entend une foule qui applaudit et diverses bruit ajoutés. Ca parait banal aujourd’hui, à l’époque c’est une petite prouesse technique ! Enchaînement directement et sans blanc avec la chanson chanté par Ringo, une belle petite chanson sur l’amitié. A partir de là le principe disque spectacle s’essouffle un peu. Les chansons, excellentes, ne s’enchaînent plus vraiment, et ne garde pas grande cohésion avec ce principe de spectacle. Mais qu’importe, après tout parce que de pure perle sont là ! « Lucy in the sky with diamonds » de Lennon, qui selon la legend est une chanson sur le LSD (En réalité il n’en est rien l’idée est venu d’un dessin du jeune fils de Lennon ) Et John continu sont cirque avec « Being for the benefit of Mr Kite. » morceau ou par la magie de George Martin, vous vous retrouvez plongé au cœur d’un immense chapiteaux. Harrison ce fait son plaisir indien avec « Within You Without You » qui vous envois directe sur les bords du Gange. (Ecoutez la dans le noir, on quitte cette terre !) « When I am 64 » petite chansonnette écrit par Paul dans l’adolescence devient ici un beau morceau à la longévité de l’amour. Puis enfin on retrouve l’orchestre du Sgt Pepper pour annoncer la fin du show, et déboule l’ultime chanson « A Day in life » une bombe psychédélique qui finit le disque par une apothéose orchestral et surréaliste !
Cette album, techniquement impressionnant pour l’époque, venait toucher le cœur de la génération de l’époque, ce disque parlait d’eux, de moi, de vous, de nous. Il reste comme le disque bande son du Summer of Love de l’été 67.



Le monde vient de prendre ça première baffe psychédélique, quelques mois plus tard les Beatles en rajouterons une couche avec Magical Mystery Tour. Mais c’est les Pink floyd qui peu de temps après Sgt Pepper donneront une véritable leçon de psychédélisme au monde et personnes ne s’en relèvera jamais.

_________________
" Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanthologie.forumculture.net
 
The Beatles Sgt Pepper's lonely hearts club band. Chronique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau site web du Club Astro de Wittelsheim
» Le Bohemian Club c'est quoi? que dirige t'il???
» Que devient le club Programmation & Algorithmique ?
» Club Informatique/algorithmie/programmation
» Le Club Débat.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Anthologie :: Vos Chroniques-
Sauter vers: