Forum de l'Anthologie

Ici on parle de tout et de rien. Culture, musique, arts, littérature, actualitées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Se revolter?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Emi
Philosophe
Philosophe
avatar

Nombre de messages : 1227
Localisation : Nogent - sur - Marne
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: Se revolter?   Sam 9 Sep à 14:10

Pas faux. Mais faut savoir ce qu'on veut. Je crois aussi que les gens qui travaillent déjà aspirent à une certaine stabilité. Je fais du recrutement en ce moment dans une grande entreprise française (je vais pas faire de pub), et bref qd j'interroge mes petits candidats qui ont à peu près mon âge, ou qui sont un peu plus vieux, sur leurs motivations, c'est fou ce que la stabilité peut revenir. En gros je me pose avec loulou ou chouchou dans 1 appart', et je me dis, merde, faudrait p'tetre que je construise mon avenir. Et ce qu'ils veulent c'est gravir les échelons, s'en sortir. Alors foutre le ramdam c'est pas dans leurs intentions. Ca fait peut être trop jeunes cons, en contradiction avec leur nouveau statut de jeunes adultes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toutenkarton
Penseur
Penseur
avatar

Nombre de messages : 388
Age : 29
Localisation : Sur une chaise...
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: Se revolter?   Mer 5 Déc à 1:10

Citation :
Eddy et moi avec le recul on est assez dégouté par l'UNEF, le syndicat étudiant. Leur président Juliard est un petit connard, qui, a 26 ans ou presque est toujours étudiant parce qu'il veut continuer à être élu. On arrêtait pas de dire qu'on ne voulait pas simplement le retrait du cpe, mais le retrait de la loi, et il n'a jamais relayé le message pour servir ces intérêts personnels. Ce mec là, il veut juste rentrer dans la politique, c'est son délire, et en fait tout ça sert juste à le faire connaître. Juliard, souvenez vous de ce nom, il resurgira un jour dans le PS !! lol

Gagné Emi!!!
Suite à l'annonce de sa demission de l'UNEF le 8 decembre, on le dit sur une liste de Delanoë pour les municipales!!
Reponse definitive Jeudi!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi
Philosophe
Philosophe
avatar

Nombre de messages : 1227
Localisation : Nogent - sur - Marne
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: Se revolter?   Mer 5 Déc à 12:46

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NapalmMan
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 297
Localisation : Avec ma Niboute ou dans la cave à Lucas
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Se revolter?   Lun 10 Déc à 23:31

J'ai manqué ce webzine depuis plusieurs moi donc je ne répondrais pas à propos de Julliard. Je recentre le sujet :
" l'individu n'est pas passif même l'individu formaté ". Il est responsable de ne pas agir et pas seulement parce qu'il en a pas, à lui seul le pouvoir, il est fondamentalement individualiste !

Certes, dire cela est réfuter que l'individu est réceptif aux expériences (d'où une incapacité à s'améliorer). Seulement quelles expériences peuvent changer fondamentalement un individu formaté. Hélas ! Aucune je le crains. C’est pour cela que l'individu, lorsqu'il n'arrive pas à refouler ses prémices d'envies de révoltes, va pousser une gueulante sur un Forum ensuite il se sent comme apaisé, il jouit intérieurement, brièvement et va voter Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal ou François Bayrou (je ne cite qu'eux mais il y en a d'autres)

Après quoi nous révolter ? Le racisme, le libéralisme sauvage, la guerre ! Evidement

Exercice de penser : Que faire dès lors qu'on a plus raison de se révolter (le cas échéant de gueuler sur un Forum) ?
Je ne sais pas car je ne peux concevoir un individu sans cette envie. En effet se révolter c'est vouloir favoriser son désire (par extension le désire d'un autre pour qui on aurait de la compassion) entraver par une cause extérieure à soit. Pouvons nous parler de désir ou de besoin ? La justice est-elle un désir ou un besoin ? Je dirais plutôt un désire puisqu'il n'y a pas de justice naturelle (je n'entend pas Justice par Justice animale ou Justice du plus fort), ainsi donc la justice est purement culturelle.

Un individu qui ne se révolte pas est mort. Pis se révolter c'est s'affirmer c'est vouloir prouver son individu. C'est vouloir rassurer une cohérence artificielle à son existence sur cette planète.

En définitive vive la révolte et les raisons de se révolter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Gardien du Savoir
Gardien du Savoir
avatar

Nombre de messages : 1736
Localisation : In Pepperland.
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Se revolter?   Ven 30 Jan à 13:03

Après cette démonstration de la nécessite de la révolte d'un point de vu fort philosophique et anthropologique par NaplamMan.
Je me permet de remonter le sujet des archives vers la lumière, et je dirais même plus à la lumière des événements récents de la politique Impériale euh pardon ... présidentielle. Et de l'agitation des syndicats et de plus ou moins 2 millions de personnes dans les rues de France hier.
Est ce que finalement pour se révolter, il ne faut pas avoir en face de nous un pouvoir révoltant ? Je complète. Est ce que pour vraiment avoir une lutte, qui est un sens et qui est susceptible de bousculer les choses, de redéfinir une base ou une partie des bases d'un système politique, il ne faut pas en face un pouvoir, un ordre établit fort et surtout agressif, quasi dictatoriale, proposant un système qui écrase le plus grand nombre ?

Il faut qu'on nous marche vraiment sur la gueule pour coller un pain à celui qui nous frappe ?

_________________
" Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanthologie.forumculture.net
Valesco
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 314
Age : 31
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: Se revolter?   Mar 3 Fév à 12:59

Je crois que oui parce que dans bien des cas c'est la dernière des solutions. Je développe: Tu prends un régime politique, n'importe lequel Rolling Eyes qui promet l'ouverture du dialogue social. Au début, ça a l'air vachement bien dis donc et à la longue tu te rends compte que le dialogue social, c'était juste une belle formule démago. Tous les cris, les S.O.S que tu envoies lui glissent sur les plumes, au régime politique. Alors forcément, à un moment, tu te mets à gueuler parce que t'en as ras la truffe.
Tu te révoltes forcément contre quelque chose de trop étouffant, mais se révolter s'inscrit dans une continuité d'actions qui n'ont abouti à rien.
Les gens se révoltent rarement gratuitement, je pense. Et corrigez- moi je me trompe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Se revolter?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Se revolter?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Se rebeller et sortir contre les gouverneurs
» Travailler le sujet de réflexion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Anthologie :: Philosophie-
Sauter vers: