Forum de l'Anthologie

Ici on parle de tout et de rien. Culture, musique, arts, littérature, actualitées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'abbé Pierre est mort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nemo
Gardien du Savoir
Gardien du Savoir
avatar

Nombre de messages : 1736
Localisation : In Pepperland.
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: L'abbé Pierre est mort.   Lun 22 Jan à 20:35

Les réactions émues se sont multipliées en France après le décès lundi de l'abbé Pierre, ardent défenseur des sans-abri et fondateur du mouvement Emmaüs, pour qui un deuil ou un hommage national devrait être organisé.

De son vrai nom Henri Grouès, celui qui fut longtemps la personnalité préférée des Français, jusqu'à ce qu'il demande à ne plus figurer dans les enquêtes de popularité, est mort à 5h25 à l'hôpital parisien du Val-de-Grâce, où il avait été admis le 14 janvier pour une bronchite. Il avait 94 ans.

Une porte-parole d'Emmaüs France, créé par l'abbé Pierre en 1949, a précisé que cette bronchite avait dégénéré en une infection pulmonaire qui aurait entraîné son décès.

Jacques Chirac s'est dit "bouleversé".

"Avec la disparition de l'abbé Pierre, c'est la France entière qui est touchée au coeur. Elle perd une immense figure, une conscience, une incarnation de la bonté", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Le président de la République décidera prochainement de la manière dont la France lui rendra hommage, a-t-on appris dans son entourage.

Le Premier ministre, Dominique de Villepin, a salué "une force d'indignation capable de faire bouger les coeurs et les consciences".

Jean-Louis Borloo, ministre de l'Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement, a estimé que la loi instaurant un droit opposable au logement, examinée le 30 janvier au Sénat, était "la loi de l'abbé Pierre" et qu'elle devait porter son nom.

"Le meilleur hommage qu'on pourra rendre à l'abbé Pierre, c'est de continuer", a déclaré le président d'Emmaüs France, Martin Hirsch, lors d'une conférence de presse.

"LOI DU TAPAGE"

L'association des Enfants de Don Quichotte, qui a contraint le gouvernement à prendre des mesures d'urgence pour les mal-logés en établissant des campements à Paris et en province, a jugé qu'"il y a urgence à donner raison à l'abbé Pierre".

Les Enfants de Don Quichotte ont demandé dans un communiqué l'application immédiate des promesses faites le 8 janvier par le gouvernement, dont l'ouverture de 27.000 places d'hébergement.

Pour l'ancien ministre socialiste et fondateur de Médecins sans frontières Bernard Kouchner, le prêtre à la barbe blanche et à l'éternelle soutane avait "inventé la loi du tapage" pour faire avancer la cause des déshérités.

L'abbé Pierre est resté célèbre par l'appel à "l'insurrection de la bonté" qu'il avait lancé le 1er février 1954, pendant un hiver particulièrement rigoureux, en faveur des sans-abri et des mal logés, après la mort, à cause du froid, d'une femme sur un trottoir du boulevard Sébastopol à Paris - un épisode dont a été tiré un film.

"Chaque nuit, ils sont plus de 2.000, recroquevillés sous le gel, sans toit, sans pain, plus d'un presque nu", déclare-t-il alors sur les ondes de Radio-Luxembourg, ancêtre de RTL.

"Il faut que ce soir même, dans toutes les villes de France, dans chaque quartier de Paris, des pancartes s'accrochent sous une lumière dans la nuit, à la porte de lieux où il y ait couvertures, paille, soupe et où on lise sous ce titre, 'Centre fraternel de dépannage', ces simples mots : toi qui souffre, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprends espoir, ici on t'aime", ajoute-t-il.

Cinquième enfant d'une famille aisée - son père était négociant en textile à Lyon - Henri Grouès avait été saisi par la vocation religieuse dès l'adolescence et était devenu franciscain.

Il s'était engagé dans la Résistance pendant l'occupation allemande de la France, sous le nom d'abbé Pierre. Il avait alors caché des juifs et rencontré le général Charles de Gaulle, chef de la France Libre, en 1943 à Alger. Après la guerre, il avait été député de Meurthe-et-Moselle de 1945 à 1951.

Le cercueil de l'abbé Pierre sera exposé à partir de mercredi dans la chapelle de l'hôpital du Val de Grâce.

Ses obsèques auront lieu en fin de semaine, a-t-on précisé à Emmaüs France, où l'on a évoqué la possibilité d'une messe à Notre-Dame-de-Paris. L'abbé Pierre sera ensuite inhumé dans la plus stricte intimité à Esteville, en Seine Maritime, où le mouvement Emmaüs possède une "halte".


Source : l'express.



Voilà une bien triste nouvelle, mais finalement nous nous y attendions tous, à 94 ans, fallait pas non plus croire au père noel !
mais la question qui se pose aujour'hui : c'est l'héritage de l'abbé Pierre.
Emmaüs survivra à son créateur bien sur, mais qui désormais sera réelement le porte parole, la figure plutôt des mal logés.
Est ce que les enfants de Don Quichotte, auront l'impacte que l'abbé Pierre avait eu à l'hiver 54 ??

_________________
" Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanthologie.forumculture.net
 
L'abbé Pierre est mort.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Abbé Pierre et sa vision de la mort
» Les citations d'Abbé Pierre
» L'abbé Pierre avait demandé au pape l'ordination de prêtres
» Le refuge de l'abbé pierre
» Que pensez-vous de l'abbé Pierre ? Un saint ou un homme charitable en marge de l'Eglise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Anthologie :: Politique et Société.-
Sauter vers: