Forum de l'Anthologie

Ici on parle de tout et de rien. Culture, musique, arts, littérature, actualitées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Nemo
Gardien du Savoir
Gardien du Savoir
avatar

Nombre de messages : 1736
Localisation : In Pepperland.
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Lun 10 Oct à 12:05

Ce topic s'adresse principalement aux élèves de L du lycée Montesquieu d'Herblay. Mais aussi à tous ceux qui ont lu ou qui connaise les ouvres d'Edouard Bond.

Je suis entrain de lire les enfants de Bond. Et je dois dire que j'ai été trés surpris, affraid et pas dans le bon sens du terme ! Cette pièce semble n'avoir ni queu ni tête ! Et là, où chez les Monty Python, le non sens est a mourire de rire. Et bien là chez Bond rien ! ca ne donne rien ...
Je vous le dis comme je le pense, c'est noircire du papier pour rien ...
Ce n'est ni drole, ni tragique, violent tout au plus ...
Si je m'emmerde en lisant sa pièce je me demande bien qui va venir la voir sur scène ??

Et vous qu'en pensez vous ?

_________________
" Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanthologie.forumculture.net
Teclit Tlane
Profane
Profane
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 10/10/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Lun 10 Oct à 20:03

Ah que dire que dire que dire....

L'idée pourrait être sympa, donner aux comédiens une liberté assez importante quand à leurs personnages à une partie de leur texte...ça donne surement de l'anarchie aux premières répétitions mais bon...

Seulement voilà il a fallu d'Edouard Bond écrive selon sa propre folie ou sa propre logique on peut dire (mais alors il est un peu taré). L'histoire est longue, on s'ennuie, les propos sont répétitifs et mals construit...Et en plus l'histoire est incomplète rien de plus frustrant pour un lecteur ou un spectateur.

Et encore une autre pièce de lui "les onze débardeurs" est bien pire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NapalmMan
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 297
Localisation : Avec ma Niboute ou dans la cave à Lucas
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Mer 12 Oct à 21:59

A-TRO-CE !!! parle bizzare. Comprend pas.trop con. Vais coucher. Enculé te tapper: _Ce franc parler sans interet est celui de la pièce, qui plus est l'histoire va pas loin.pis ces trous dans le texte : C'EST COMPLETEMENT * ! ( A vous de completer) . Je ne sais pas ce qu'Edouard Bond à voulu exprimer à travers son récit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Gardien du Savoir
Gardien du Savoir
avatar

Nombre de messages : 1736
Localisation : In Pepperland.
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Ven 14 Oct à 19:40

J'avance dans me lecture, et plus j'avance et moins je vois comment la pièce peut etre jouer ... Le texte me parais lisible, possible a déclamer, mais à jouer proprement dit ... je ne vois pas ...
C'est peut etre ce qui me gène le plus, la pièce qui est trés soft en faite, Bond laisse énormément de liberté, mais trop justement, c'est désarmant. je me perds moi la dedans !

_________________
" Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanthologie.forumculture.net
Nemo
Gardien du Savoir
Gardien du Savoir
avatar

Nombre de messages : 1736
Localisation : In Pepperland.
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Sam 15 Oct à 14:44

J'a eu dans un éclaire de génie tout à l'heure, une idée lumineuse, ou du moins une de ces fameuses connexion inconsciente entre 2 éléments différent de mon esprit.

L'ambiance qui se dégage des enfants de Bond, m'a rappelé l'ambiance de l'album the Wall des pink floyd.

Ce qui, je dirais, m'a donné une autre vision de la pièce. En réaliter je crois que la seul facon de jouer cette pièce et de faire passer le texte au second plan et de faire du visuelle aves la piècen, travailler au maximun la mise en scène. En laissant une grande part a la musique ... The Wall des Pink floyd ... c'est pour l'instant le seul truc que ej vois pour donner à la pièce un sens ...

Faire une ambiance. en laissant le texte presque de coter ...

_________________
" Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanthologie.forumculture.net
Teacher
Profane
Profane


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Des cailloux et de la pépite   Mar 8 Nov à 20:49

Bonjour à tou(te)s,
Depuis 1962, Edward Bond a écrit une quarantaine de pièces. Il a aussi écrit des pièces pour la radio, des scénarii pour la télévision, le cinéma, des arguments de ballet et des livrets d'opéra, des adaptations et des traductions d'œuvres étrangères et d'innombrables poèmes. C'est également un praticien qui a plusieurs fois mis en scène ses pièces et dirige fréquemment des ateliers d'acteurs ou d'amateurs. C'est enfin un théoricien qui mène une pensée complexe et novatrice sur l'homme, sur son temps et sur son art, dont son œuvre théâtrale veut être l'incarnation active.
Bref, il doit (à peu près) savoir ce qu’il fait.
Vous êtes décontenancés par cette confrontation directe à un langage dramatique contemporain, novateur – et difficile, rêche, âpre. Qui agite des questions qu’il est sans doute douloureux (douloureux, mais nécessaire) de se poser. C’est parfaitement légitime.
Mais faites un peu confiance à l’auteur et à son texte avant de les rejeter de façon, je le crains, un peu légère et simpliste – en tout cas violente.
Et obstinez-vous. Ayez la rage de comprendre où il veut en venir. Battez-vous. Creusez, cherchez, fouillez. Lisez et relisez.
Et débattez. Débattons. Bâtons rompus.
Il est là-dedans quelque chose pour vous, qui vous attend. J'en suis persuadé.
Patience – patience et humilité.
Il y a parfois des cadeaux qui n’ont l’air de rien, de rien du tout – et ce sont à la fin les plus précieux.
C’est sous les cailloux les plus grossiers qu’on trouve les pépites.
A condition de se salir un peu les mains.
Salut, et fraternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Gardien du Savoir
Gardien du Savoir
avatar

Nombre de messages : 1736
Localisation : In Pepperland.
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Mar 8 Nov à 21:35

Le soucis qui se pose ici pour moi dans cette pièce, c'est le coter je dirais presque nu de cette pièce. Le texte ne suffit pas en lui même a donner un sens a la pièce, et nous l'avons vu je pense avec l'exercice de lundi. Le texte sans mise en scène est obscure. trés obscure.

Mon soucis est là, cette pièce n'a pour moi, pour l'instant que des éléments sans sens, Le sens n'est pas dans le texte mais dans ce qu'on fait du texte. Et c'est vrais que j'ai du mal a avancé a l'aveugle, ainsi.

Ceci dit, plus je travail sur la pièce, plus on avance avec la classe sur ce sujet et plus tout ça prend forme. La pièce sans m'emballer, me plais plus déjà. Parce que je sens qu'on peux en faire quelques choses. Parce que je sens la " pépite " peut etre. Parce que derrière ce " non-sens " que je ressens pour l'instant il y en a un, de sens.

A la première lecture, j'ai jugé la pièce nul. je me suis ennuyé, et le texte me parais toujours ... je dirais ... bancal (!?). Mais parce que je tourne autour souvent, j'aime bosser sur cette pièce. Surement parce que elle me pose un problème : Trouver un sens. Si j'y trouve un sens et j'espere en trouver un. Je pense que j'aimerais la pièce. ( sans en faire bien sur ma pièce fétiche ! )

J'ai peut etre des pistes pour trouver un sens ... mais je cherche encore !! Razz




" Soyez empirique ! Cherchez ! " : Le Riennais dans Yellow submarine, le film.

_________________
" Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanthologie.forumculture.net
archess
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 136
Localisation : qu'est ca peut t'foutre???!!!
Date d'inscription : 10/10/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Mer 9 Nov à 16:50

Il est vrai que grace au travail fait en cours on arrive a trouver (tout du moins pour le moment a percevoir) un sens au texte de Bond. Cependant, la piece ne m'attire touours pas plus que ca du point de vue de l'histoire. Certe, travailler dessus est une chose interressante je pense et je ne remettrais pas en cause ce choix.
Par contre, Bond est un auteur assez particuliers et qui ne plais pas à tout le monde je pense, et a mon avis assez difficile a suivre pour un public peut avisé comme peuvent l'être certaines personnes censé venir assisté a notre représentation de fin d'année. De plus, sur les 3 pieces jouer a Herblay en fin d'année, il y a deux piece de Bond, la notre et celle des Terminal L!!!! J'ai peur que ce soit "lourd" pour les spectateurs. Ceci dit ce n'est pas a moi d'en juger et je me contenterai de soutenir Nemo sur le fait que nous allons continuer a chercher, et au pire si on ne trouvais vraiment pas assez, je sais qu'on trouvera un moyen de la "remodeler" legèrement durant la scénographie. (Même si moi je préfèrerait m'amuser a fond sur les costume, j'ai eu des flash, des idées, des voix qui me parle lol^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archmanga.forumactif.com
Teacher
Profane
Profane


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Mar 15 Nov à 13:54

Le texte de Bond est une base de travail - un point de départ, auquel nous sommes libres de mêler d'autres textes, fragments, éléments qui font écho. Nous sommes dans un processus de création - rigoureux, mais (ou : donc) libre.
C'est pourquoi il est important de continuer à le fréquenter, à le lire, à le méditer, à rêver dessus, à laisser se faire un travail d'associations libres, à être sur le qui-vive des sensations, des souvenirs, des appels qu'il ne peut manquer de provoquer.
C'est une manière efficace de s'approprier le texte et le travail.
L'intuition Pink Floyd a montré sa justesse : un écho perçu, approfondi et ressenti est rarement infondé.
La piste Rimbaud n'est pas non plus à négliger - il nous faut la réemprunter, l'approfondir, et réfléchir à la place qu'elle pourrait tenir dans le spectacle.
Le costume peut aussi être une voie d'entrée efficace. Il y a par exemple moyen de faire un très beau travail sur celui de l'HOMME, d'une importance fondamentale. Et la liberté laissée par Bond pour les AMIS - dont les costumes ne sont pas décrits dans les didascalies - permet de laisser libre cours à son imagination, de proposer, d'essayer - et de trouver des solutions pour à la fois composer un groupe et individualiser chaque ami. Il ya donc matière à "s'amuser à fond sur les costumes" !
Le pantin me paraît aussi très excitant pour qui voudrait s'essayer à le réaliser et à le costumer. La qualité de sa présence doit pouvoir donner du relief aux scènes où il apparaît.
Quant à la scénographie, elle est décisive et jouera sans aucun doute un rôle essentiel dans la réussite du spectacle : songez-y aussi.
Bref, il y a du pain sur la planche - ce qui est roboratif.
Ravi, en tout cas, de vous sentir investis.
Haut les coeurs.
Salut, et fraternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
archess
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 136
Localisation : qu'est ca peut t'foutre???!!!
Date d'inscription : 10/10/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Mar 15 Nov à 21:43

En effet les Pink Floyd on fait leurs preuves. Cependant, j'avait aussi penser a un extrait du refrain de New York city ou TNT de AC/DC a chaque fois que "l'HOMME" assassine un des enfants, car je trouve que l'aspect "violent" et aggressif de la scene est bien exprimer par la musique !

Cependant, vous avez dut vous doutez que j'ai deja de mon coté jeter un coup d'oeil au costume que ce soit de l'homme, des enfants, ou du pantin. De nombreuses idées ont commencées a germer et meme a faire des bourgeons (et oui c'est deja le printemps dans ma tete^^). Je continue a les approfondir avant d'en faire par a la population mais je pense qu'elles pourrait plaire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archmanga.forumactif.com
Nemo
Gardien du Savoir
Gardien du Savoir
avatar

Nombre de messages : 1736
Localisation : In Pepperland.
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Mar 15 Nov à 22:49

Hum Ac/Dc .... Effectivement c'est une bonne expression de violence, ceci dit je trouve que l'ambiance de la pièce colle pas franchement ... Je veux dire dans la pièce on a une violence sourde. C'est la folie qui rend violent dans la pièce ( est ce que L'HOMME est saint d'esprit j'ai des doutes.)
Hors la musique d' Ac/Dc c'est " le rock qui sert a rien " par exellence, Les 2 ambiances me semble lointaine.

Ce qui dans The Wall me semble essentiel c'est qu'on y trouve cette violence sourde. je vais pas me lancer ici dans une étude musicologique de cette album concept. mais Les chansons me semble a travers la musique ET a travers les texte retomber sur les même chose que dans la pièce de Bond. Les chansons de ce disque sont une transcription musical de la folie et de la violence qui en découle.

maintenant, je dis ça, mais ce n'est que mon avis ! On peut essayer Ac/Dc ! Après tout on est dans la phase de création. explorons toutes les pistes.

J'ai songé aux lumières aussi. Etant donner que presque chaque tableau se déroule dans un lieu différents. je pense que la lumières va etre fort utile pour matérialiser les différents lieux ...

c'est une idée lumineuse !! sunny non ?

_________________
" Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanthologie.forumculture.net
archess
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 136
Localisation : qu'est ca peut t'foutre???!!!
Date d'inscription : 10/10/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Mar 15 Nov à 22:54

bon j'ai compris, je reste dans mes costumes Sad mécahnt vas Crying or Very sad Avec mes chers bouts de tissus je suis sur au moins de pas me tromper, enfin pas trop car ça c'est mon rayon (meme dans les magasins Twisted Evil )^^

sinon je suis d'accord avec toi que les lumiere vont etre un aspect essentiels de la mise enscène!! J'y ait d'ailleurs réfléchit aussi mais comme pour mes chiffons, je préfere approfondir avant de dire^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archmanga.forumactif.com
Nemo
Gardien du Savoir
Gardien du Savoir
avatar

Nombre de messages : 1736
Localisation : In Pepperland.
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Lun 21 Nov à 21:19

Nouvelle séance de travail aujourd'hui sur les enfants .

Plus on avance, et plus tout ça prend forme. Un chemin s'ouvre à nous, et je l'empreinte avec confiance ! Je suis maintenant a peu prés sur qu'on va faire un truc bien avec cette pièce !

la semaine prochaine, on va commencer a ce pencher sur les costumes.
Alors qui a des idées déjà ?????

_________________
" Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanthologie.forumculture.net
miko
Profane
Profane
avatar

Nombre de messages : 103
Localisation : In Klokachazia
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Lun 21 Nov à 22:07

Moi personnellement j'ai pas eu de promblèmes avec cette pièce, quand tibau (je sais pas comment ca s'écrit...!) enfin bon, quand il a commencé a nous raconté l'histoire a aurélie et a moi, j'ai eu un peu peur, mais pendant ma lecture, l'histoire n'était pas si incohérante, le texte ne me parraissait pas chocante, j'ai été agréablement surprise, je ne connaissais pas et ca a été une bonne découverte. Je trouve que le fait de laisser libre court aux personnes qui travaillent sur cette pièce est une très bonne idée,ca permet énormément de choses, et des interprétation totallement différentes.
Et puis, si j'étais Bond, ca serait plutot drole de voir que la pièce que j'ai écris prends un tournant que je n'ai pas imaginé... Enfin, moi j'aime bien Exclamation Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miko15.skyblog.com
archess
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 136
Localisation : qu'est ca peut t'foutre???!!!
Date d'inscription : 10/10/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Lun 21 Nov à 22:34

en ce qui me concerne je n'ai pas dit que la piece ne m'interressait pas!! cependant, comme tu l'as si bien dit elle donne lieu a des interprétations différentes parfois, et dans mon cas je cherche peut etre trop je sais pas mais elle me semble difficile a déchifré au premier coup d'oeil, sans travail de guidage au préalable^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archmanga.forumactif.com
NapalmMan
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 297
Localisation : Avec ma Niboute ou dans la cave à Lucas
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Bond, Edouard Bond   Lun 21 Nov à 23:09

Le ch'ti débat d'aujourdh'ui sur le rapport entre les évènements dans les banlieues et la pièce a été assez constructif dans ma perception des choses... je suis confiant (c'est rare que je sois optimiste, notez bien).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
archess
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 136
Localisation : qu'est ca peut t'foutre???!!!
Date d'inscription : 10/10/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Mar 22 Nov à 21:26

c'est vrai que sur ce point la on peux dire merci "à la rakai" pour nous avoir éclairé sur la question et je pense justement pour les costumes de mon points de vus qu'une partie des enfants pourraient avoir des tenue assez balieu, ou crade. Je pense que ca correspondrais bien au type bruleur de cabanon^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archmanga.forumactif.com
aurelianne
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 257
Age : 29
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Lun 28 Nov à 23:39

alor moi au début la piece c t heu ouai et ...Mais je trouve que c derniere semaine le boulot est de plus en plus intéressant. j en sort contente et je trouve que le groupe fonctionne plutot bien. sinon pr les costume je mi suis pri un peu en retard mé bon j'ai prosé qq chose méme si se n 'été pas exactement se que je voulé.
sinon le traivail sur pink floyed va super bien avec l'univer de la piece e on c bien déchaineé sur la chanson
voila en espérent que le boulot va avancé
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
archess
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 136
Localisation : qu'est ca peut t'foutre???!!!
Date d'inscription : 10/10/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Mar 29 Nov à 0:20

c'est vrai qu'aujourd'hui avec les pink floyds on c'est déchainer mais pour moi c'étais super dur de chanter juste avec antoine qui gueulais comme un putois derriere!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archmanga.forumactif.com
aurelianne
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 257
Age : 29
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Mar 29 Nov à 18:17

heu antoine j'ai surtout adoré qd il é partit tt seul avt tt le monde mais la nous nous éloingnons du sujet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NapalmMan
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 297
Localisation : Avec ma Niboute ou dans la cave à Lucas
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Théâtre   Mar 29 Nov à 19:16

Ca geule un putois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Gardien du Savoir
Gardien du Savoir
avatar

Nombre de messages : 1736
Localisation : In Pepperland.
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Mar 29 Nov à 19:39

Et ben vous savez ce qui vous dit le putois !?! Mad Il vous emm...

Non mes sans blagues ! c'est pas vrais ça ! Je sais que je chante faux et alors !! ( le ridicule ne tue pas ! et toc ! clown )
Je tiens d'ailleur a m'excuser auprès de Roger Waters qui a écris ce morceau ...

Plus sérieusement, effectivement le boulo avec the Wall colle parfait à la pièce ! Avec du boulo on va pouvoir faire un truc qui arrache !

Pour ce qui est des costumes ... euh ben je crois que je suis pas doué pour ! lol ! je laisse dans les mains de gens plus avisés ! ( Quoi que mon idée des lunettes noires pour l'homme me parais plutot bonne ... non ? )

petit idée aussi qu'il faudrat apporté et creusé le moment venu, dans la mise en scène, pour reprendre un peu l'idée des briques ( qui revient souvent dans la pièce étant donner que c'est l'instrument de mort principale. ) Devenir poser une brique dans un coin a l'avant scène a chaque disparition d'enfants, ou a chaque moment grave de la pièce créant ainsi un petit mur sur scène. créant un nouveau parrallèle avec le morceau the wall. Et aussi qui permet aux spectateurs de bien percevoir quand une action importante ce passe sur scène.

C'est une idée quand penser vous ??????

_________________
" Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanthologie.forumculture.net
Ashtrayheart
Profane
Profane
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Mar 29 Nov à 21:37

Euh Antoine pour le coup du petit mur qui rappelle The Wall je trouve que ça peut être une idée, mais ce n'est pas non plus The Wall que nous jouons ^^
Sinon, j'ai beaucoup aimé crier we don't need no education droit dans les yeux d'Hélène, je sais pas pourquoi ça me faisait rire, j'imaginais Mr Massa et les paroles m'ont soudain parues parfaites :s enfin bref je m'égare lààà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Gardien du Savoir
Gardien du Savoir
avatar

Nombre de messages : 1736
Localisation : In Pepperland.
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   Mar 29 Nov à 21:43

Euh oui .... t'as surement raison.

( hein ? que je garde mes idées à la con ? ..... d'accord. rendeer )

_________________
" Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanthologie.forumculture.net
NapalmMan
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 297
Localisation : Avec ma Niboute ou dans la cave à Lucas
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Théâtre   Mer 30 Nov à 0:43

Faut aussi creuser pour mettre Planet Caravan de Black Sabbath à la fin de la pièce (idée qui plaisait à Hélène et Mr Dieudonné). Et aussi l'idée qui a surgit simultanément dans l'esprit d'Antoine et moi en écoutant Dazed And Confused de Led Zepplin qui irait lors de la scène du meurtre des enfants par L'Homme. L'ambiance glauque du morceau serait parfaitement calquable sur la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le theatre d'Edouard Bond : Les enfants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» robin des bois en pièce de théâtre
» Les amoureux célèbres: Edouard VIII et Wallis Simpson
» Michel-Edouard Leclerc se dit prêt à devenir ministre de l'Education nationale.
» La phobie scolaire: phobie sociale des enfants (2/3 des cas)
» [Formes d'écu] Les Blasons d'enfants.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Anthologie :: Arts :: Théâtre-
Sauter vers: