Forum de l'Anthologie

Ici on parle de tout et de rien. Culture, musique, arts, littérature, actualitées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Anastasie le petit nom de madame censure.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nemo
Gardien du Savoir
Gardien du Savoir


Nombre de messages : 1736
Localisation : In Pepperland.
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Anastasie le petit nom de madame censure.   Dim 10 Juin à 10:46

On l'appelait Anastasie et on peignait la censure sous les traits d'une horrible mégère armée de ciseaux, menaçant gazettes et éditeurs. Depuis trente ans, on l'avait presque oubliée. Le fameux "Messieurs les censeurs, bonsoir !", lancé par l'écrivain Maurice Clavel en quittant le plateau de l'ORTF, le 14 décembre 1971, paraissait très loin, voire un brin démodé. Et voilà son spectre qui revient, sous des formes diverses, porté par un courant si puissant que même Le Monde, protégé depuis toujours par son indépendance, n'y a échappé que de justesse.

Les lecteurs ne s'y trompent pas. "Il règne dans la presse un climat de censure ou d'autocensure", note Jean-Marc Bombert (La Garenne-Colombe), en énumérant les cas : l'affaire de Paris Match et de son directeur, "viré" (après la publication d'une photo interdite de Cécilia Sarkozy en juillet 2006) ; puis celle du Journal du dimanche (empêché de publier un article sur la même Cécilia en mai 2007). Et "le dernier avatar, dans Matin Plus : censure pour non-conformité à l'image de la France". "On rêve ! Où va-t-on ?", s'exclame notre lecteur, tandis qu'Olivier Schwartz (courriel) nous interpelle : "Allez, Le Monde, un peu de courage et parlez-nous de ce qui se passe à Matin Plus quand M. Bolloré décide de ce qui doit ou ne doit pas être publié ! Matin Plus, c'est à vous aussi, non ?" Plus sévère encore, Eric Hugentobler (Roye) s'interroge : "L'honneur journalistique ne commande-t-il pas de se retirer de Matin Plus, après l'affaire de censure. (...) Car comment avoir confiance ensuite dans vos articles et vos journalistes si votre passivité s'apparente à un déni de démocratie ?"

L'affaire s'est heureusement terminée, mercredi 6 juin, par la publication, dans Matin Plus, de l'article bloqué pendant dix jours. Elle a été racontée dans les colonnes du Monde, les 5, 6 et 7 juin. Ni "passivité" ni "déni de démocratie", donc. Mais le coup est passé tout près.

Reprenons. Le Monde détient 30 % du capital de Matin Plus, journal gratuit contrôlé à 70 % par le groupe Bolloré, qui le pilote. Chaque jour, le gratuit publie trois articles préparés par des rédacteurs du Monde et de Courrier international. La convention passée avec Bolloré stipule que celui-ci s'interdit d'intervenir sur lesdits articles - ce que garantit la présence, à Matin Plus, d'un rédacteur en chef délégué par Le Monde, Pascal Galinier. L'accord précise toutefois qu'en cas de désaccord Matin Plus se réserve le droit de ne pas publier un article.

Après une conception délicate, la coopération entre le gratuit, lancé à Paris en février, et ses "parrains-fournisseurs" s'est bien passée jusqu'au 25 mai, jour fatal où Anastasie a frappé, un peu au hasard, un malheureux témoignage traduit du hongrois par Courrier international. Pourquoi les dirigeants de Matin Plus ont-ils refusé la publication de cet article, paru à l'origine dans le quotidien Magyar Hirlap et narrant les mésaventures d'un groupe de rock rom retenu à Roissy par la police française ? Mystère. Il comparait certes les fonctionnaires français aux "autorités soviétiques, il y a trente ans", mais, sur le mode ironique. Pas de quoi fouetter un chat. Le propos fut pourtant jugé "outrancier", et l'article "extrêmement désagréable pour la France" par les responsables de Matin Plus, anticipant, semble-t-il, des réactions de leur patron.

Le malheur a voulu que, ce jour-là, Pascal Galinier fût absent. Prévenus trop tard, les dirigeants du Monde et de Courrier n'ont pu que regretter l'application stricte des accords. Suivirent plusieurs jours de discussions houleuses. La révélation de l'affaire sur Internet, le 1er juin (dans un blog, puis sur le site Rue 89), aggrava bien entendu les choses et mobilisa la rédaction de Courrier international. Finalement, le mardi 5, un accord fut trouvé directement entre Vincent Bolloré et Philippe Thureau-Dangin, directeur de la rédaction de Courrier international. Et, le lendemain, l'article était publié dans Matin Plus, assorti des explications des deux directions...

Le paradoxe est que la phrase jugée "outrancière", soulignée pour les besoins de l'explication, n'en était que plus visible. Comme l'article d'ailleurs. Qui, sans cet incident, se serait passionné pour les déboires du groupe Romengo ? Fort peu de monde, sans doute. "Avec le Net, souligne Sylvie Kerviel, responsable de la rubrique Médias, rien ne peut plus être étouffé, les directions doivent assumer. Sachant qu'en définitive toute censure donne une visibilité extraordinaire à l'article. Ce fut aussi le cas pour celui du JDD." Une leçon à méditer pour les censeurs...

Le Monde, dans sa rubrique Médias, a suivi toute l'affaire. Rien à redire, donc, sinon que les articles sont parus après les fuites sur le Net. Ce n'est pas surprenant. Il ne s'agit pas, ici, d'autocensure. En bien ou en mal, il est toujours difficile de parler de soi. De là à anticiper et à fournir aimablement des verges pour se faire battre, il y a un pas. Le Monde n'est pas une maison de verre, mais qui l'est ? Il y a quelques mois, Libération avait certes choisi d'étaler ses difficultés. Mais c'était une façon de solliciter ses lecteurs. Le Monde n'en est pas là, fort heureusement.

Il vient même d'innover, dans ce domaine, répondant aux nombreuses questions des lecteurs qui, après le vote défavorable à la réélection de Jean-Marie Colombani, le 23 mai, s'interrogeaient. Telle Annie Fleuret (courriel) : "Pourrons-nous avoir, dans notre journal, des informations précises sur ce qui se passe au Monde ? Ou va-t-il se passer la même chose que pour le départ d'Edwy Plenel, sur le mode du "Circulez, y a rien à voir" ?" En publiant, le 1er juin, une double page Focus sur ses institutions, ses règles de fonctionnement et sa situation financière, le journal a sans doute largement répondu à ces questions.

En tout cas, le flot des lettres s'est très vite tari. A notre grande surprise. Il faut se faire une raison : nos petites histoires de boutique intéressent beaucoup moins les lecteurs que celles, grandes ou petites, que nous écrivons : "Qu'il n'y ait plus de pilote aux commandes du Monde, c'est une chose, mais où sont passés les correcteurs ?", s'indigne ainsi Louis-François Siat (courriel).

Véronique Maurus pour le Monde.
Article paru dans l'édition du 10.06.07.





Je vous propose cette article pour vous pausez la question.
Est ce que la censure n'est elle pas en train de renaitre, sous une forme des plus sournoise : L'auto-censure. du moins celle des dirigeants des média diverses et variés qui décident de supprime tel ou tel article de façon préventive pour éviter de choquer un gouvernement, un président, ou tout simplement le bourgeois. Est ce que le politiquement correcte n'est pas la nouvelle censure ? Rappelez vous du Collaroshow dans les années 80 ou à une heure de grande écoute à la télé, l'émission nous montrait des danseuses légérement vétu ! Aujourd'hui imposible de voir le bout d'un sein féminin avant 23h.
Ce n'est qu'un exemple, je ne souhaite pas voir plus de sein à la télé, je souhaite simplement que le politiquement correcte n'étouffe pas la liberté d'expression.

Qu'est ce que vous en pensez ?

_________________
" Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanthologie.forumculture.net
eddy
Penseur
Penseur


Nombre de messages : 517
Localisation : Bry-sur-Marne
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Anastasie le petit nom de madame censure.   Dim 10 Juin à 13:55

J'en pense que c'est SEULEMENT maintenant qu'ils parlent de tout ça... ils ont attendu que Sarkozy soit élu pour oser parler ?... Bravo, belle preuve de travail journalistique.
En attendant, pour moi tout ça est lié à l'actuel président de la République. On a plusieurs fois sous-entendu que M. Chirac avait pu aller voir ailleurs, Mitterand a eu des enfants "cachés", mais Sarkozy lui serait parfait, sportif et seul sa femme le trompe.. lui ne l'aurai jamais trompé.

La réalité serait tout autre si on avait bien voulu dire au 20h sur les diverses chaines nationales que Sarkozy a empeché la parution du livre de Cecilia, qu'elle n'a pas été voté pour les élections présidentielles et qu'il l'a trompé avant qu'elle ne le trompe !
Après il peut faire tout ce qu'il veut, en ce qui me concerne ces quelques faits sont de trop pour être légitimement président d'une démocratie. Certes en France jusque là on s'en sort bien mieux qu'aux Etats-Unis ou en Russie... mais je doute que ça dure.

Quant à Rue89, faites y un tour de temps à autre, histoire de voir une autre version des infos..

A ce propos : Jetez un oeil à CA
Comme le fait remarquer un des participants : "bizarrement, c'est autorisé partout en Europe sauf ici"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/2eyeswideopen/
eddy
Penseur
Penseur


Nombre de messages : 517
Localisation : Bry-sur-Marne
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Anastasie le petit nom de madame censure.   Dim 10 Juin à 13:59

Oula, autant les vélorutionnaires c'est quelque chose, autant Sarkozy au G8 ça fait...peur !
Je cite le journaliste belge : "Et apparemment il n'avait pas bu que de l'eau"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/2eyeswideopen/
Nemo
Gardien du Savoir
Gardien du Savoir


Nombre de messages : 1736
Localisation : In Pepperland.
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Anastasie le petit nom de madame censure.   Dim 10 Juin à 14:18

Oui sauf qu'a mon humble avis ca dépasse largement le cadre présidentielle. Le président se tape qui il veut je m'en carre alégrement !

et c'est pas monsieur Sarko qui lit tout les journaux pour dire ca faut pas, et ça il faut.

La censure qui m'inquiète, c'est celle des patrons de presse eux-même, c'est celle du politiquement correcte. En partie lié à l'état je veux bien mais pas seulement.


Pour ce qui est de l'affaire des vélo, c'est une belle connerie de l'interdire. là aussi c'est une forme de censure.

_________________
" Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanthologie.forumculture.net
eddy
Penseur
Penseur


Nombre de messages : 517
Localisation : Bry-sur-Marne
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Anastasie le petit nom de madame censure.   Dim 10 Juin à 14:31

Tu rigoles Nemo là ?
Tu nous montre un article on ne peut plus direct à l'égard des patrons de presse, dont Matin Plus lié à Bolloré. Et tu me réponds que c'est "en partie lié à l'état" ?

Tu as oublié à qui appartenait le bateau de la petite croisière de Sarkozy après les élections peut être... un certains Vincent Bolloré.

Je ne crois pas à ton auto-censure, je crois que les medias sont liés de très très près, de part des histoires de groupe financiers qui les dirigent de près ou de loin, aux politiques.

J'ai 2 amis italiens à Paris en ce moment (étudiants erasmus), je leur demanderai leur avis à ce sujet... après tout, ils savent ce que ça fait quand un politicien fait joujou avec les medias.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/2eyeswideopen/
Nemo
Gardien du Savoir
Gardien du Savoir


Nombre de messages : 1736
Localisation : In Pepperland.
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Anastasie le petit nom de madame censure.   Dim 10 Juin à 16:28

Oui sauf qu'à mon avis, monsieur Sarko ne téléphone pas tout les matins à Monsieur Bolloré ! Pire je pense même que la rédac' de Matin plus ne téléphone pas à monsieur Bolloré tout les matin si tel ou tel article peut ou ne peut pas etre publier. C'est le monsieur de la rédaction en chef qui voulant faire du zéle, décide de pas mettre cet article.


Citation :
Le propos fut pourtant jugé "outrancier", et l'article "extrêmement désagréable pour la France" par les responsables de Matin Plus, anticipant, semble-t-il, des réactions de leur patron.

Dans ce cas je me permet de dire que c'est " en partie lié à l'état " dans le sens, ou pour le politiquement correcte, et pour ne pas hypothétiquement déranger le patron, qui est un copain à Sarko on décide de ne pas mettre un article. J'appel ça de l'auto-censure !
Et non pas une censure gouvernemental !

Sarko peut bien avoir tout les tords ! il faut arreter de le prendre pour le diable en personne, c'est qu'un homme une raclure si tu veux, mais c'est un homme il ne peut pas etre partout !

Donc la censure qui s'installe n'est pas celle du Sarko mais celle du politiquement correcte par craintre d'avoir des soucis avec un patronat lié à Sarko.

alors oui les politique et sarko en tête sont lié à des groupes financier qui sont à la tête des groupe de média. mais la censure qui en découle n'est pas celle de Monsieur Sarko. Elle est celle d'un politiquement correcte pour bien se faire voir.

Donc je maintiens mon principe d'auto-censure.

_________________
" Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanthologie.forumculture.net
eddy
Penseur
Penseur


Nombre de messages : 517
Localisation : Bry-sur-Marne
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Anastasie le petit nom de madame censure.   Dim 10 Juin à 16:49

Le problème n'est pas de téléphoner ou non tous les matins, le problème est qu'il y a une pression qui ne devrait pas exister. Et l'avantage de ce genre de pression, c'est que ça ne t'oblige effectivement pas à téléphoner tous les matins.

Mais pour moi, ça reste de la censure. Enfin, c'est qu'un souci de vocabulaire là. Ce qui me gène surtout, c'est de lire que les journalistes s'auto-censurent pour être politiquement correct. Je n'y crois pas une seconde, ils le font pour conserver leur emploi.
C'est comme si un juge ne pouvait rendre librement ses jugements sous peine de perdre son poste. Les medias sont une sorte de 4ème pouvoir, et comme les 3 autres, sans indépendance il ne peut y avoir de démocratie.

Enfin, mon exemple du juge n'est peut être pas le plus heureux, la justice a eu quelques affaires où justement son indépendance semblait... limitée Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/2eyeswideopen/
Valesco
Initié
Initié


Nombre de messages : 314
Age : 29
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: Anastasie le petit nom de madame censure.   Mar 12 Juin à 14:39

Marianne, reviens!...

Plus sérieusement, le plus grave, je pense dans tout ça, c'est que les média donnent l'impression de s'auto- censurer pour éviter un effet revers par la suite. Tout est déjà préformaté avant d'être craché sur les pages d'un journal. Qu'un journal exprime quasi explicitement son parti pris pour tel ou tel candidat (cf. 20 minutes avant les présidentielles affichait clairement son soutien au futur président), bon, ça on peut pas l'en empêcher... mais qu'on formate le journal... qui dicte le texte des média? ils veulent formater les lecteurs aussi? Ca fait un peu "tel journal à été censuré pour avoir diffusé un article compromettant sur X. Les auteurs dudit article auront à répondre de leur geste devant le directeur de... Moralité: lecteurs, attention à ce que vous dites et ce que vous pensez...".

Heureusement y'a les Guignols...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toutenkarton
Penseur
Penseur


Nombre de messages : 388
Age : 28
Localisation : Sur une chaise...
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: Anastasie le petit nom de madame censure.   Mar 12 Juin à 16:32

Est ce que la censure est pire qu'avant? Je ne sais pas.
Mais elle ne represente plus grand chose, en tout cas, même si elle est plus forte elle fait moins d'effet.
Aujourd'hui avec l'internet 2.0 chacun est capable avec un PC et une connection de devenir journaliste (benevole), Je crois au futur avenement du mass media et à la chute des medias de masse, la preuve, on va tous sur des sites d'information (Blogs, Rue89, Agoravox...) pour avoir des complements d'information et des articles moins aseptisés; si un journaliste n'est pas content que son article n'est pas été publié ou que son patron l'ai un peu rabrouer, et bien il peut aller sans probleme raconter tout ce qu'il sait sur le net. Tu veux une bout de sein qu'on te montrera pas à la télé avant 23h? Rien de plus facile tape "Sexe" sur Google et le moteur de recherche t'abreuveras!
La preuve que la censure ne fonctionne plus aujourd'hui: nous sommes tous au courant que la femme de M. Sarkozy le trompe, qu'elle n'a pas été voté au second tour etc
Bref, l'internet est un monde anarchique sur lequel les gouvernements n'ont pas reelement de pouvoir. Evidement il y a des effets pervers comme à chaque fois: la desinformation, on peut tout dire et on peut aussi dire n'importe quoi, mais bon...

Pour ce qui est du debat qui met la pression sur qui? Qui censure? Est ce que les journalistes on les jetons? Perso ca m'inquiete peu pour l'aspect democratique que cela apporte, par contre je m'inquiete plus de cette volonté des "puissants" de vouloir censurer (même s'ils y arriveront de moins en moins à mon avis...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eddy
Penseur
Penseur


Nombre de messages : 517
Localisation : Bry-sur-Marne
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Anastasie le petit nom de madame censure.   Mar 12 Juin à 18:42

Toutenkarton a écrit:
on va tous sur des sites d'information (Blogs, Rue89, Agoravox...) pour avoir des complements d'information et des articles moins aseptisés
Si tu veux mon avis, tu généralises ton cas Wink
La plupart des gens ne se font pas ch*** à vérifier ou à compléter les infos qu'ils obtiennent par les medias habituels. Sinon, à quoi ça servirait à Sarko de se prendre la tete à interdire un livre ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/2eyeswideopen/
Toutenkarton
Penseur
Penseur


Nombre de messages : 388
Age : 28
Localisation : Sur une chaise...
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: Anastasie le petit nom de madame censure.   Mar 12 Juin à 22:48

C'est vrai.
Mais j'ai bon espoir que ce nouvel internet changera la maniere de s'informer, les jeunes sont deja nombreux à l'utiliser même si ce n'est pas encore pour chercher des complements d'info, et les jeunes seront les prochains vieux, l'internet va se developper et l'acces aux informations sera surement de moins en moins compliqué donc plus consulté. Bref, je pense que la censure fera de moins en moins son effet, même si pour cela nous devrons attendre une ou deux generations.
Et puis, si aujourd'hui la censure etait si efficace M. Sarkozy serait au pouvoir!
Quoi? Comment ça? Il l'est??? Mais comment?? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eddy
Penseur
Penseur


Nombre de messages : 517
Localisation : Bry-sur-Marne
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Anastasie le petit nom de madame censure.   Mer 13 Juin à 14:37

Toutenkarton a écrit:
Et puis, si aujourd'hui la censure etait si efficace M. Sarkozy serait au pouvoir!

Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/2eyeswideopen/
Valesco
Initié
Initié


Nombre de messages : 314
Age : 29
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: Anastasie le petit nom de madame censure.   Jeu 14 Juin à 15:53

... le ministère de la Désinformation et de la propagande doit y être pour beaucoup...

comment ça "ta g*****"? On est en démocratie oui ou m****?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anastasie le petit nom de madame censure.   Aujourd'hui à 13:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Anastasie le petit nom de madame censure.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La visite du Petit Trianon: La chambre Louis XV
» La restauration du Petit Trianon.
» Le Petit Lenormand : Différentes Versions
» Arisème petit prêcheur
» La méthode hypothètico-déductive en géographie et petit lexique méthodiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Anthologie :: Politique et Société.-
Sauter vers: