Forum de l'Anthologie

Ici on parle de tout et de rien. Culture, musique, arts, littérature, actualitées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le paradoxe de la lecture

Aller en bas 
AuteurMessage
Valesco
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 314
Age : 30
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Le paradoxe de la lecture   Ven 22 Juin à 11:16

Je vous propose ce sujet là:

"Le paradoxe de la lecture est de nous extraire de la réalité pour mieux la
comprendre" Pennac.

j'y réfléchis et je reviens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Gardien du Savoir
Gardien du Savoir
avatar

Nombre de messages : 1736
Localisation : In Pepperland.
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Le paradoxe de la lecture   Ven 22 Juin à 16:13

Pennac a tout dit en une phrase !

_________________
" Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanthologie.forumculture.net
Valesco
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 314
Age : 30
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: Le paradoxe de la lecture   Lun 25 Juin à 10:32

"Ah non, c'est un peu court jeune homme
On pouvait dire, au Dieu, bien des choses en somme",

Je sais bien que c'est enfin les vacances,
Mais la reflexion ne chôme pas Mr Rance.

Il est en philosophie des longues réflexions
Qui ne reposent que sur simples citations.




Une citation qui résume tout en apparence présente en fait pas mal de perspectives rien que dans les mots employés. Donc, non, Pennac ne se résume pas tout dans sa propre citation, il y a aussi le pourquoi du comment. Et comme j'aime bien comprendre pourquoi, je me pose la question study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Gardien du Savoir
Gardien du Savoir
avatar

Nombre de messages : 1736
Localisation : In Pepperland.
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Le paradoxe de la lecture   Lun 25 Juin à 10:48

Et bien, je dirais simplement que le paradoxe de la lecture est le suivant : Un écrivain créer un monde complet, avec des personnage pour son histoire, son roman, ce monde il le contrôle absolument en tout point, il fait ce qu'il veut de ses personnages et mes de ses lecteurs, comme diderot le fait dans jacques la fataliste. Et pourtant par tout ces artifices romanesques, l'auteur ne poursuit qu'un but, donner à voir à son lecteur sa propre réaliter, en le questionnant sur sa réaliter.

_________________
" Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanthologie.forumculture.net
Valesco
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 314
Age : 30
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: Le paradoxe de la lecture   Lun 25 Juin à 10:57

... en grossissant certains aspects de la réalité, en aiguillant le(s) lecteur(s) sur certains faits qui méritent de l'être. Extraire les lecteurs de la réalité, c'est les divertir, faire en sorte qu'ils "s'isolent" le temps de la lecture hors du temps et de la réalité en cours, les plonger dans une autre forme de réalité (celle du livre, inspirée de la réalité) pour donner au lecteur des éléments de comparaisons pour lorsqu'il aura terminé sa lecture. Lecture, donc pas seulement un loisir mais un outil de réflexion pour voir si on se contente de ce qu'on a sous les yeux ou si on creuse un peu en dessous pour voir s'il n'y aurait pas à y gagner. On pourrait aussi se demander "pourquoi écrire?" ou "quelle place à la littérature à l'heure actuelle?", et on retomberait à peu près sur nos pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le paradoxe de la lecture   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le paradoxe de la lecture
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» paradoxe/Diderot
» 4ème : Avis sur un contrôle de lecture
» Se préparer pour la rentrée / liste de lecture pour l'été
» Paradoxe EPR(Einstein Podolsky Rosen): des signaux plus rapide que la lumière?
» rendre compte oralement d'une lecture cursive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Anthologie :: Philosophie-
Sauter vers: