Forum de l'Anthologie

Ici on parle de tout et de rien. Culture, musique, arts, littérature, actualitées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Télé réalité : toujours plus loin, toujours plus fort !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nemo
Gardien du Savoir
Gardien du Savoir


Nombre de messages : 1736
Localisation : In Pepperland.
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Télé réalité : toujours plus loin, toujours plus fort !   Mar 4 Sep à 12:17

Le 19 septembre, CBS diffusera le premier épisode de Kid Nation - la nation des enfants -, le dernier avatar de la téléréalité américaine. Pendant un mois, 40 enfants ont vécu seuls dans un ranch abandonné du Nouveau Mexique. Objectif, selon les créateurs : "Réussir là où les adultes ont échoué." Ambitieux, commentent les fans. Honteux, lancent les détracteurs.


Bâtir une société sans adulte? Quel enfant n'en a pas rêvé, au moins une fois dans sa vie ? Avec Kid Nation, CBS transforme le rêve en réalité. Le programme de téléréalité met en scène 40 enfants, âgés de 8 à 15 ans, livrés à eux-mêmes dans une ville fantôme. "Au moment où les Américains pensaient avoir tout vu en matière de téléréalité, CBS revient avec un programme sensationnel : Kid Nation", résume le Los Angeles Times, dans son édition du 17 août. L'objectif de la chaîne est clair : rebooster l'audience des 8-15 ans.

Le tournage a eu lieu en avril et mai derniers, au Bonanza Creek Movie Ranch, au sud de Santa Fe, au Nouveau Mexique. Un ranch jusqu'ici connu pour avoir accueilli le tournage de Silverado et De si beaux chevaux. Si les enfants sont seuls, la production a tout de même fixé la règle du jeu. Les enfants sont répartis en quatre districts. Tous les trois jours, ils participent à des confrontations. Les vainqueurs remportent 1 dollar de "buffalo nickels", la monnaie locale, et le droit de ne rien faire. Les deuxièmes chaussent les toques de cuisiniers. Quant aux derniers, ils sont affectés au nettoyage de la ville. Tous les trois jours, le conseil de la ville se réunit et attribue une "étoile d'or" à un enfant. Une étoile qui vaut 20 000 dollars, en plus des 5 000 dollars gagnés par chaque participant.

Le créateur du jeu, Tom Forman, ne s'en cache pas: il s'est inspiré du best-seller de William Golding, Sa majesté des mouches. Dans ce roman, un groupe d'enfants tente de survivre sur une île déserte après un accident d'avion. Selon Tom Forman, le but de l'émission est que "les enfants réussissent là où les adultes ont échoué", en créant un vrai gouvernement. Il ne précise pas si le show a la même fin que le livre: les enfants construisent une société plus violente que le monde actuel.

"Aucun enfant n'a été maltraité"

Dès les premières rumeurs du tournage ébruitées, la polémique a éclaté aux Etats-Unis. D'abord, sur les conditions de tournage. Une mère a porté plainte après que sa fille a été brûlée au visage. Quatre enfants ont dû être soignés d'urgence après avoir ingéré du chlore qui se trouvait dans une bouteille de soda. Une autre fillette s'est tordu le bras. "Aucun enfant n'a été maltraité", a promis Tom Forman, lors d'une conférence de presse. "Ces enfants étaient entre de bonnes mains avec des procédures de sécurité qui sont à la hauteur ou dépassent celles de n'importe quelle école ou camp de vacances dans le pays", a-t-il ajouté, avant de préciser qu'une équipe de médecins, de psychologues et d'experts de la nature était constamment sur place.

La production s'était protégée d'éventuelles attaques en faisant signer aux parents des documents désengageant la responsabilité de la production en cas "d'imprévus pouvant causer de graves blessures, des maladies, ou la mort, tels que des noyades, des chutes, rencontres d'animaux sauvages, maladies sexuellement transmissibles, virus du sida ou grossesse". La plainte de la mère de la fillette brûlée a d'ailleurs été rejetée par un tribunal de Santa Fe.

14 heures de travail par jour

Selon Television Week, les enfants étaient contraints de travailler 14 heures par jour. "On réveillait les enfants à 7 heures du matin et on était encore en train de les filmer à minuit", témoigne un cameraman au magazine. Dans les médias, les experts se succèdent pour dénoncer les effets négatifs d'un tel programme. Sur les ondes de la National Public Radio, le 3 juillet dernier, un pédopsychiatre de l'université de Caroline du Nord explique ainsi que les plus jeunes enfants, âgés de 8 à 12 ans, ne sont pas capables de gérer le stress généré par ce genre de situations. Sur la même radio, un psychologue pour enfants à Los Angeles se demande si les enfants font l'objet d'un suivi psychologique après l'émission.

Certains parents montent alors au créneau pour défendre la production. "Je ne pense pas qu'elle ait eu l'impression de travailler. C'était juste un camp de vacances. Un camp avec des caméras. Une aventure amusante", estime la mère de la petite Laurel, dans le Los Angeles Times du 17 août. "Ça lui a donné confiance en lui", renchérit Suzanne, maman de Zachary, 10 ans. Le même Zachary raconte pourtant avoir dû vivre sans électricité et eau courante, dormi sur le sol, cuisiné les repas, nettoyé la ville et vécu avec seulement trois changes vestimentaires. Tout ça, sans coup de fil autorisé aux parents. Le plus dur? "Imaginer que des millions de gens vont vous regarder sur leurs écrans", estime Zachary.

Acteurs ou simple camp de vacances ?

Les médias s'interrogent également sur la nature de la participation des enfants. Etaient-ils considérés comme de simples participants à un documentaire ou comme des acteurs ?

Mais encore une fois, CBS a devancé les critiques. D'abord en précisant qu'il s'agissait avant tout d'un camp de vacances. "Ils ne travaillaient pas, ils participaient", explique Tom Forman. Ensuite, en choisissant le lieu de tournage. A l'époque du tournage, l'Etat du Nouveau Mexique était en retard en matière de législation du travail des enfants acteurs. Les textes restreignant leur temps de travail n'est entré en vigueur qu'après l'émission. La Fédération américaine des artistes de radio et de télévision a toutefois lancé une enquête. Mais CBS, qui avait déjà créé la polémique en 2000 avec Survivor -un remake trash de Robinson Crusoé, décliné en France avec Koh Lanta- n'a peur de rien : le casting de la deuxième saison a déjà commencé.


Source : le JDD.

<object><param></param><param></param></object>



Ils sont fort ces mecs de la télé américaine quand même ! Mettre des enfants de 8 ans et plus dans une émission de télé réalité fallait y penser. Après que ca soit dangereux pour leur santé, physique et mental, et que ça soit franchement malsain d'exposer des gosses au voyeurisme du monde, on s'en fout, du moment que ca fait de l'audience !
Moi je dis à quand cette émission en france ! Mad

_________________
" Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanthologie.forumculture.net
 
Télé réalité : toujours plus loin, toujours plus fort !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dieu est toujours avec nous
» Mon enfant, ton oui est toujours nécessaire pour aller plus loin
» Toujours du côté droit ?
» Notre Dame de Fatima:LE TROISIÈME SECRET toujours caché par le Vatican
» toujours des renvois!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Anthologie :: Politique et Société.-
Sauter vers: