Forum de l'Anthologie

Ici on parle de tout et de rien. Culture, musique, arts, littérature, actualitées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 (BD) Mushi shi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OmNiScIeNt-NaRaTrEsS
Profane
Profane


Nombre de messages : 101
Age : 26
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: (BD) Mushi shi   Ven 2 Nov à 11:15

Bon. Lasse d'attendre que soit ouverte une session entièrement consacrée à la BD et aux manga, et beaucoup trop passionnée pour attendre, je pose envers et contre tout un topic dédié à Mushishi, qui est sans conteste un de mes manga favorits, et reste injustement méconnu en France (air tragique).


Synopsis :

Quelque part au Japon, à mi-chemin entre les ères Edo et Meiji, voyage un homme à l'apparence bien singulière : des cheveux blancs, un oeil vert et l'autre caché, une cigarette à la bouche, armé d'un anorak et portant sur son dos une sorte de boite en bois, cet homme, Ginko, parcoure le pays, sans but bien précis, et aide les gens qu'il rencontre sur son chemin. Ginko n'est pas un médecin, il n'est pas exorciste, c'est un Mushi shi. Qu'est-ce qu'un Mushishi ? Les Mushi sont des créatures invisibles, à la source même de la vie, et leur nature peut engendrer des troubles qui, parfois, touchent les humains, qui peuvent du jour au lendemain acquerir des capacités étranges ou au contraire perdre un de leur sens. Un Mushi shi est un homme capable de voir les Mushi et d'influer sur eux. Ginko, à travers son périple, va rencontrer un certain nombre de personnes qui subissent leur coexistence avec un mushi, et tentera d'arranger leur problème...


Mon avis :

Ce manga est doué de qualités rares, qui méritent, à mon avis, d'être signalées au lecteur sceptique (ce que je peux comprendre, car si certains manga sont excellents, d'autres peuvent être très mauvais ; et je parle en connaissance de cause). Bon, déjà, les dessins sont très agréables, relativement épurés (personnelement, je préfère lorsque c'est simple), plutôt réaliste et pas prétencieux non plus (par exemple on s'appercevra que l'auteure ne sait pas dessiner les mains, et qu'elle met beaucoup plus de temps qu'un mangaka moyen pour dessiner ; les traits de ginko deviendront, au fil des tomes, de plus en plus achevés). Les couvertures sont superbes, et l'édition Française très soignée (Pika).

Il règne une sorte de simplicité poétique que l'on retrouve également dans l'histoire. Ginko n'a pas de but. Il se contente de voyager et lorsqu'il trouve quelque chose à faire, il le fait, c'est tout. Il n'est pas là pour exterminer les Mushi (contrairement à d'autres Mushishi), il essaie simplement de faire en sorte que la coexistence entre humains et Mushi soit possible. Car si les hommes subissent l'existence de ces bestioles, les mushi ne sont pas responsables des dommages qu'ils causent, et ne sont que des organismes sans réelle pensée. D'ailleurs, Ginko n'est pas parfait, et certaines histoires se termineront sur un succès très relatif, mais il semble que malgré tout on a choisi la meilleure solution (et c'est un point de vue écologiste, sur le même plan que certains films de Miyazaki) : on coexiste, même si c'est parfois difficile.

La traduction Française n'est pas toujours excellente (je dis ça parce que j'ai traduit les deux premiers volumes toute seule comme une grande quand ça n'existait pas encore en France), et certaines répliques ont un effet un peu redondant, mais ça se lit très bien quand même, et c'est infiniment poétique.

(Comme Bleach ou DGM, il s'agit de se débarasser d'un monstre qui peut nuir à l'humanité, mais ici on ne détruit personne et on se contente de concillier comme on peut. Comme dans xxxHolic, on veut régler le problème des gens, sauf que Ginko, contrairement à Yuuko, n'est pas parfait (seul point commun, ils fûment tous les deux... super =_=), ne sait pas tout, et les intrigues ne sont pas aussi manichéenes. Bref, c'est beaucoup moins radical.)

Je conseille également le dessin animé à tous ceux qui sont susceptibles d'être intéressés, car il est de très bonne qualité et très très très très très fidèle au manga (les plans, les répliques, le character design)... La musique est très intéressante aussi (avec peu d'instruments ( c'est à dire, si on résume, des percussions, des clochettes et un piano - on arrive à un résultat parfois impressionnant), même si je trouve le générique indigeste.


Si on résume :

- Les + : tout ce que j'ai dit plus haut.
- Les - : l'auteure ne sait pas dessiner les mains, au départ Ginko change de tête à tous les épisodes (ça se stabilise au bout d'un moment, mais c'est flagrant dans le premier volume), il faut aimer la poésie et ne pas chercher d'histoires d'amour (pauvre Ginko), ni de personnages récurents (à part Ginko, il n'y a qu'un seul personnage qu'on voit plus d'une fois - on le voit DEUX fois... miracle XD).
- Autres oeuvres qui peuvent - très vaguement - s'en rapprocher : Non non Baa, xxxHolic, le cortège des 100 démons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omniscient-naratress.deviantart.com/
 
(BD) Mushi shi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Anthologie :: Arts :: Littérature-
Sauter vers: