Forum de l'Anthologie

Ici on parle de tout et de rien. Culture, musique, arts, littérature, actualitées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les géants de la Renaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olie
Menbre de l'Ordre de Merlin l'erudit
Menbre de l'Ordre de Merlin l'erudit
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 28
Localisation : Paname-London
Date d'inscription : 18/11/2005

MessageSujet: Les géants de la Renaissance   Mer 4 Juin à 16:23

*




LEONARDO DA VINCI




Par où commencer, pour aborder ce genie de la peinture de la Renaissance ?
Tous les historiens d'art se sont déjà penchés sur la question, ont rédigé des critiques, ont fait des conférences, ont débattus. Tous ont essayé d'ajouter quelques choses à ce qu'on savait déjà sur cet homme, ce phénoméne, déjà divinisé par ces contemporains. L'analyse n'est pas simple, nous sommes les enfants de ces critiques et de cette admiration pour Léonard Da Vinci.
Alors faisons simple, je vais juste utiliser mes cours pour présenter le personnage et quelques oeuvres, celles qui m'ont le plus fascinée (ce ne sont donc pas forcement les plus connus).

1452 -1519

Léonardo Da Vinci est un enfant illégitime, il vit une enfance heurese. Il voyagait beaucoup. Il était lélève de Verocchio. Il fréquente Lippi et Laurent le Magnifique.
C'est un anatomiste, il est avare de connaissances, il veut tout connaitre mais a un manque de connaissances, il ne sait pas le latin, ce qui est genant dans l'accés à nombres de traités.
Il fait une sorte de "bricolage". C'est oeuvres sont magnifiques mais plus encore ces carnets de dessins révélent l'étandu de son talent.






C'est un autoportrait à la sanguine, son visage sort de la feuille, comme un fantomme au travers d'un mur. Il travillait sur les ombres et la lumière.

Il fait vivre des scénes religieuses, comme tous les peintres de son temps, profondement chrétiens.



L'annonciation
On voit un jardin puis un paysage métaphysique, il s'interresse en effet à la création de la terre, à quoi ressemblait les paysages avant ? Il a fait des études sur l'eau, où était les riviéres, les fleuves etc.

La vierge pose son livre, le bocage de la maison la sépare de l'ange, elle est en bleu et rouge, les couleurs de la vierge. Les ailes de l'ange sont d'une finesse jamais égalée à l'époque.



Saint Anne, la vierge, et le Christ
Saint Anne est la mére de la Vierge, elle est vierge aussi, l'Immaculée conception ne concerne pas que la Marie mais aussi sa mére.
Les regards tendres unisent les personnages, le Christ joue avec un agneau (symbole de Paques).





Voici La dame à l'hermine .
l'hermine pour information est le symbole sur le blason de son amant. Elle caresse sensuellement cette animal de compagnie qui convient parfaitement aussi à une dame de sa condition. Tout le charme et la sensualité de la scéne est densifié par la main trop grande de la femme, elle attire l'attention est n'est pas une erreur de l'artiste.
La position de 3/4 et même un peu plus créée du dynamisme, et un certain dédain de la femme, nous ne sommes pas son attention.




et voilà un extrait de ces carnets de dessins , il y a deposé tous ces croquis. Malheuresement beaucoup se sont perdus, la transmission s'était mal déroulée. Il y a déssiné ces fameuses inventions, machines en tout genres, des animaux légendaires comme les dragons. Il s'est penché surtout sur l'anatomie. Le fonctionnement du corps humain le fascinait.
Il est allé au coeur des choses et pour la première fois.
Il a dessiné des scellettes, des foetus comme ici, l'acte sexuel avec une précision, une intuition enviable des grands docteurs de son temps.


Ces dessins sont d'une finesse, d'une fragilité, d'une s'ensibilité, incroyable.



Je m'exuse pour la qualité horrible de ces images, j'en changerais quand j'aurais trouvé le mot de passe des cours en ligne de ma fac. Very Happy
c'est juste une ébauche, une ouverture pour en parler un peu.




*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Gardien du Savoir
Gardien du Savoir
avatar

Nombre de messages : 1736
Localisation : In Pepperland.
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Les géants de la Renaissance   Mer 4 Juin à 19:32

Le truc qui m'a toujours le plus, comment dire, ce qui m'a le plus bluffer, c'est qu'il ait écrit à l'envers, ou donc la lecture de ces notes nécessite l'utilisation d'un miroir je trouve ça génial comme code !

Mais sur le tableau de l'annonciation les arbres ne sont pas un peu étrange ?

_________________
" Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanthologie.forumculture.net
 
Les géants de la Renaissance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Mythe des Géants
» Conditions pour vivre ou voyager vers les pays mécréants
» Rapports sociaux entre musulmans et mécréants
» des géants dans l'édition
» Etre aimable avec les mécréants pour les appeler vers l'islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Anthologie :: Arts :: Peintures/ photos-
Sauter vers: